La scierie

Depuis trois générations à votre service

Une scierie de pères en fils

La 1ère transformation du chêne est l’activité historique de la scierie LARUE, initiée dès 1946 lorsqu’Albin Larue créa son entreprise à Sainte-Trie, dans le Périgord Vert, au cœur du massif forestier de Dordogne, un endroit idéal pour développer son activité et disposer en permanence de chêne et autres bois feuillus. Le développement de la scierie et de l’exploitation forestière ont prit un réel essor dans les années 50 avec la fabrication de plots et de traverses pour la SNCF.

Au début des années 70,  la scierie se modernisa en investissant dans des machines plus performantes et poursuivi ainsi son développement avec 6 salariés, répartis entre exploitation forestière et scierie.

A la fin des années 70, Pascal Larue rejoint son père aux commandes de l’entreprise. Ensembles, père et fils travaillèrent à l’évolution de la scierie aussi bien techniquement, en modernisant l’outil de production, que humainement en augmentant le nombre de salariés.

C’est en 1991 qu’Albin Larue décida de prendre sa retraite et laissa à Pascal le soin de prendre la relève.

Au début des années 2000, Sébastien, le fils ainé, intégra l’entreprise pour travailler avec son père Pascal. La troisième génération est en route. La famille et la transmission du savoir-faire sont des choses primordiales  pour ces passionnés qui réussirent à tous se réunir autour du projet crée en 1946 avec l’arrivée de Jean-Florent, le fils cadet.

Aujourd’hui,  la scierie continue son développement en fabriquant  des produits de qualité grâce à son expertise et un savoir-faire transmis de générations en générations.

Pin It on Pinterest